l'AMAP de Magny Les Hameaux

l'AMAP de Magny Les Hameaux

Accueil

Prochainement

Mer 28 Jui 18:15 - 19:15
Œufs et volailles
Mer 28 Jui 18:15 - 19:15
Légumes de Robert
Mer 28 Jui 18:15 - 19:15
Fromage
Ven 30 Jui 19:15 - 19:45
Légumes de Denis
Mer 5 Juil 18:15 - 19:15
Fromage
Mer 5 Juil 18:15 - 19:15
Légumes de Robert
Juin 2017
L Ma Me J V S D
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 1 2
Recette - Tajine de veau à la rhubarbe
Ingrédients pour4 personnes
500 g de rhubarbe
600 g de viande de veau en morceaux
1 oignon
2 gousses d'ail
350 g de pommes de terre
6 càs d'huile d'olive
1 càc de cumin moulu
1 càc de gingembre frais haché
½ càc de curcuma
2 càs de miel
Thym, coriandre
Sel, poivre du moulin
 
Préparation
1-Laver, éplucher la rhubarbe. La couper en tronçons.
2-Eplucher l'ail et les oignons et les émincer finement.
3-Eplucher et laver les pommes de terre. Les couper en deux.
4-Dans une cocotte en fonte, faire revenir les oignons (saupoudrés avec les épices) pendant quelques minutes jusqu'à ce qu'ils soient dorés. Réserver les oignons.
5-Déposer les morceaux de viande dans la cocotte, ajouter un peu d'huile et les faire dorer sur toutes les faces. Ajouter les oignons, l'ail, le thym et la coriandre.
6-Couvrir d'eau froide à hauteur, ajouter les pommes de terre et faire cuire 20 minutes à feu doux à couvert. Remuer de temps en temps.
7-Quinze minutes avant la fin de la cuisson, ajouter la rhubarbe en tronçons.
8-Ajouter le miel et terminer la cuisson à couvert.
 
La prose du potager - La Rhubarbe, fruit ou légume ?
Quelle sont les définitions exactes du fruit et du légume ?
La question est lancée, il est temps de clore les débats...
Fruits et légumes possèdent deux définitions, l'une, correspond au sens commun, gastronomique ou culinaire, l'autre, purement botanique.
La définition commune du fruit le définit comme un aliment végétal sucré, généralement consommé en dessert.
Le légume quant à lui, correspond à tout ou partie d'une plante potagère (tige, racine, bulbe, tubercule...) qui est consommée par l'homme.
Ces deux définitions sont à distinguer des définitions botaniques car bien que certains fruits dans le sens courant soient effectivement des fruits dans le sens botanique, ce n'est pas toujours le cas et vice-versa.
En effet le fruit est un organe végétal très précis : il s'agit du devenir de l'ovaire de la fleur.
Ainsi nous retrouvons la cerise, la tomate, le poivron.
Le légume pour le botaniste, correspond à un fruit particulier : la gousse des légumineuses.
Devant l'existence de ces deux définitions différentes, certains clarifieront les choses en parlant de légume-fruit (la tomate, le poivron sont des fruits au sens botanique et des légumes au sens culinaire), légume-tige (telle la rhubarbe), légume-racine (la carotte) etc.
Cette semaine dans vos paniers des tiges de rhubarbe, blanches pour cette fois (il en existe également des rouges).
Cette dernière est le plus souvent cuisinée en mode sucrée comme un fruit, il n'en reste pas moins qu'elle est un légume.
Elle s'accommode donc parfaitement avec des recettes sucrées-salées. Essayez donc de faire un canard ou des côtes de porc à la rhubarbe.
Vous allez régaler votre monde
 
Recette - Garlic Bread (pain à l'ail)
C'est une recette anglaise très facile à réaliser, et bizarrement les anglais appellent cela le French Garlic Bread (le pain à l'ail français)
Ingrédients pour6 personnes
- 1 baguette
- 100 g de beurre salé
- 4 gousses d'ailfrais
- 1 bouquet de persil plat
 
Préparation :
1-Couper la baguette en tranche, sans aller jusqu'au bout (les tranches de pain doivent être jointes sur 2 cm environ).
2-Hacher les gousses d'ail avec le persil.
3-Faire fondre légèrement le beurre (il faut juste qu'il soit mou).
4-Mélanger le beurre, l'ail et le persil, pour former une pâte homogène.
5-Etaler des morceaux de ce mélange, entre les tranches de pain (des 2 côtés de chaque tranche).
6-Mettre au four à 180°C.
Pour la petite histoire, il viendrait du temps où les fours à thermostat n'existaient pas : pour vérifier que la température de cuisson était atteinte, les boulangers prenaient un petit morceau de pâte à pain, formaient une fine baguette et la mettaient à cuire. Afin de rendre le test plus gourmand, ils sortaient le pain avant la fin de la cuisson, l'incisaient et le garnissaient d'un beurre salé aromatisé à l'ail frais avant de le remettre à chauffer ...
 
La prose du potager - L'Ail ... des ails, des aulx
Originaire d'Asie, l'ail est cultivé et consommé depuis des millénaires un peu partout dans le monde.
Les Chaldéens en étaient friands, de même que les Egyptiens, qui en distribuaient aux esclaves chargés de la construction des pyramides.
Grecs et Romains en consommaient volontiers : à Rome, le petit déjeuner courant se composait souvent de pain frotté d'ail, et «manger de l'ail» était synonyme d'aller à l'armée.
Le peuple gaulois se montre également très friand de ce condiment, goût qui se perpétue au Moyen-âge. La France commence alors à être un peuple cultivateur d'ail.
De nombreuses croyances entourent l'ail. On lui impute ainsi la faculté de retrouver les âmes égarées, la protection contre le mauvais œil, les serpents, le danger, ou encore d'éloigner les vampires et le diable. En mer, l'ail éloignerait malchance, tempêtes et monstres marins...
L'ail appartient à la famille botanique des liliacées, comme la ciboulette et l'oignon, mais aussi comme le lys.
Les propriétés bénéfiques de l'ail sont connues de longue date. Crue en condiment ou cuite en accompagnement, la petite gousse s'intègre parfaitement à un régime sans sel, grâce à son faible taux en sodium.
L'ail frais avec sont vert (tige) ressemble et s'utilise comme du poireau. Le bulbe (ou tête d'ail) est de couleur verte, rose, jaune et/ou blanche puisqu'il existe plusieurs espèces. Le vert d'ail et les gousses se consomment cuits ou crus. Le goût des gousses d'ail frais est moins prononcé et plus fin que celui de l'ail séché. Les gousses d'ail frais sont dépourvues de membrane et de germe donc plus facile à digérer!
 
Recette - Soupe glacée aux betteraves, pommes et épices
Ingrédients pour 4 personnes
350 g de betteraves
1 oignon
2 gousses d'ail
1 pomme
4 pincées de mélange «4 épices»
½ l de bouillon de poule
15 cl de crème liquide
2 cuil. à soupe d'huile d'olive
 
Préparation
1-Pelez les betteraves et la pomme. Lavez les betteraves et coupez-les en petits cubes. Coupez la pomme en cubes, un peu plus gros. Pelez et émincez ail et oignon.
2-Faites chauffer l'huile d'olive dans une casserole. Faites revenir ail et oignon sur feu doux pendant 5 minutes. Ajoutez les cubes de betteraves et de pomme et remuez. Ajoutez les épices puis remuez. Ajoutez le bouillon et amenez à ébullition.
3-Baissez le feu, couvrez et laissez cuire sur feu doux pendant environ 40 minutes, les betteraves et les pommes doivent être tendres.
4-Mixez en ajoutant la crème liquide. Faites refroidir au réfrigérateur.
5-Servez dans des bols ou des petits verres et laissez vos invités apprécier le goût et la couleur.
 
La prose du potager - Avancée des travaux du Potager ...
Tranchées, terre évacuée, route coupée et rebouchée, notre fossé est fait !!
Peu de pentes dans notre chère et tendre Beauce, Donc pas toujours facile l'évacuation de l'eau ...
Des serres et terres de plein champ inondées, il fallait trouvé une solution.
Cette semaine dans vos paniers, les premières betteraves bottes.
Il y a tellement de manière de les cuisiner, qu'il a fallu faire un choix draconien pour la recette. Donc cette semaine une soupe glacée colorée, sucrée/salée.
Là nous utilisons la racine, mais tout ce mange dans la betterave. Ne jetez pas les fanes. Elles se cuisinent également de multiples façons. Elles se préparent comme les épinards ou fanes de bettes, les tiges comme les côtes de bettes. Il faut cependant savoir que leur goût est moins astringent et plus sucré que celui des épinards!
 
La prose du potager - La cagnotte solidaire pour les serres est lancée...
Beaucoup d'entre vous connaissent le projet qui nous tient tant à cœur, remonter avant la fin de l'année 2 600m2 de serres.
Ces dernières ont été démontées pendant l'été 2014 (certains Amapiens bénévoles s'en souviennent encore ...), une pépinière fermait ses portes et donnait toutes ses installations. En contrepartie, l'emplacement devait être laissé totalement vide et propre.
Stockées sur nos terres, elles attendent (avec impatience) d'être remontées !!
Depuis plus d'un an, nous avons écouté, consulté, rencontré, un grand nombre de personnes et d'organismes afin de financer au mieux ce projet.
A ce jour, nous avons donc obtenu une subvention de la région, un prêt de notre banque, mais il nous manque encore une partie du financement ...
«Le Bonheur est dans le Prêt», association créée il y a deux ans (à l'initiative de nos Amapiens proches et fidèles), a pour but de soutenir une agriculture paysanne de proximité et de mettre en contact producteurs et consommateurs en accordant un prêt à taux zéro aux projets retenus. Première cagnotte solidaire française qui fonctionne !!!
Le principe est simple :
1/ Devenir adhérent de l'association «Le bonheur est dans le prêt»
2/ Faire l'apport de votre choix, qui vous sera réattribué à la fin du remboursement du prêt.
Voici le lien pour télécharger le dossier complet :
 
Si certains d'entre vous, souhaitent avoir ce dossier imprimé ou des renseignements complémentaires, n'hésitez pas à nous contacter aux coordonnées ci-dessous.
Clients, fournisseurs, familles et amis fidèles, d'avance MERCI de votre soutien !!
 
Recette - Soupe aux fanes de radis et de navets
Cette soupe est un vrai régal, bon appétit !
Ingrédients pour 4 à 6 personnes :
1 botte de radis
1 botte de navets nouveaux
2 pommes de terre
1 oignon
1 litre de bouillon de volaille
Sel, poivre
1 noix de beurre
 
Préparation
1-Commencer par couper les fanes de radis et de navets puis bien les nettoyer, Éplucher et émincer l'oignon, Éplucher les pommes de terre et les couper en fine lamelles.
2-Dans une grande casserole, Faire fondre une grosse noix de beurre, Ajouter les fanes et laisser cuire quelques instants.
3-Ajouter les pommes de terre et l'oignon émincé
4-Verser le bouillon de volaille
5-Laisser cuire jusqu'à ce que les pommes de terre soient tendres
6-Mixer le tout
 
La prose du potager - Les fanes ... mais çà se cuisine !!
Les feuilles de manioc, les feuilles d'avocatier, les brèdes, les feuilles de gombo, d'acacia, d'agave, d'amarante rouge, de moutarde, de colza, de rutabaga, de quinoa, de taro et bien d'autres encore sont non seulement comestibles, mais riches en vitamines et consommées dans d'autres cultures qui ne comprennent pas qu'on les laisse  ourrir. Nous voir, notamment, jeter les fanes des raves que nous consommons leur semble une aberration.
Donc pour nous, les fanes de radis, navets, carottes, betteraves, etc ...on ne jette plus et on apprend à les utiliser.
Pauvres en calories et excellentes d'un point de vue nutritionnel, les fanes sont également riches en goût et en saveur.
Il est facile de les accommoder et c'est bon !!
Par exemple en assaisonnement :
Tout comme on cisaille le persil, le cerfeuil, l'oseille ou la coriandre, quelques fanes de radis, de carottes ou de navets ciselées apporteront un goût nouveau à vos plats cuisinés, grillés, braisés ou bouillis.
On peut même les préparer à la façon du pesto et en mettre dans les pâtes, le riz, le blé, le quinoa, les pommes de terre, etc...
On les utilise également, en salade, en omelette, en gratin, en tarte, en cake, en potage (recette de la semaine, il fait encore un peu frais, les soupes sont encore d'actualité).
Avec une telle diversité, encore plein de recettes à vous faire partager !!
 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 9 sur 24
 
Joomla 1.5 Templates by Joomlashack
Joomla extensions by Siteground Hosting