l'AMAP de Magny Les Hameaux

l'AMAP de Magny Les Hameaux

Accueil

Prochainement

Mer 23 Auo 18:15 - 19:15
Œufs et volailles
Mer 23 Auo 18:15 - 19:15
Légumes de Robert
Mer 23 Auo 18:15 - 19:15
Fromage
Ven 25 Auo 19:15 - 19:45
Légumes de Denis
Mer 30 Auo 18:15 - 19:15
Légumes de Robert
Mer 30 Auo 18:15 - 19:15
Fromage
Août 2017
L Ma Me J V S D
31 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3
La prose du potager - Chouette, les premières Courgettes !!
D'après les botanistes, la courge (dont la courgette est un dérivé) serait originaire d'Amérique Centrale. Bien que consommée depuis des millénaires, elle ne fut cultivée en France qu'à partir du XIXe siècle.
À l'instar de nombreux autres fruits et légumes, la courge fut découverte par les Européens lorsqu'ils débarquèrent dans le Nouveau Monde.
Ils en décrivirent très vite les différentes variétés, avant de les ramener pour les cultiver comme légume.
Cueillies à complète maturité, les courges permettaient de meilleurs rendements ainsi qu'une durée de conservation accrue par rapport aux courgettes que nous consommons actuellement. Ce sont les Italiens qui, au XVIIIe siècle, décidèrent de les déguster avant complète maturité.
C'est ainsi que naquit... la courgette !
La courgette, présente sur les étals de juin à septembre, a la particularité d'être récoltée très jeune.
Les variétés les plus courantes, au nombre d'une quinzaine, sont longues et cylindriques, d'un beau vert franc plus ou moins foncé et marbré.
Au Potager nous cultivons également des variétés, que l'on trouve plus rarement sur les étals : courgette de ronde (Ronde de Nice) et courgette jaune (Goldrush).
Toutes ces variétés se prêtent aussi bien à la dégustation crue que cuite. La courgette ronde se prête traditionnellement à la confection des petits farcis niçois, mais les variétés allongées sont tout aussi délicieuses.
En bouche, la courgette présente une texture fine et douce, relevée d'une saveur légèrement sucrée.
C'est l'aliment forme par excellence ! La courgette contient en effet très peu de calories, mais une forte densité en vitamines, fibres et minéraux. Très digeste, elle convient à tous, même aux toutpetits. Et comme la courgette est, en plus, simple et rapide à préparer, pensez à en faire une alliée au quotidien pendant les beaux jours.
 
Recette - Quiche aux fanes de carottes
Ingrédients
1 botte de fanes non cuites
1 oignon
3 oeufs
20cl de crème de soja (ou autre)
50g de Comté fraîchement râpé
sel, poivre
1 Pâte brisée
 
Préparation
1-Laver soigneusement les fanes de carottes. Couper les tiges trop épaisses. Les couper et les faire cuire 10 à 15 minutes à la vapeur avec l'oignon émincé. Mettre à égoutter.
2-Dans un saladier, casser les oeufs. Les battre en omelette. Ajouter la crème de soja et mélanger. Saler, poivrer.
3-Ajouterles fanes et les oignons à la préparation oeufs-crème. Mélanger bien le tout à l'aide d'une fourchette. Ajouter la moitié du Comté râpé.
3-Verser la préparation sur le fond de tarte. Saupoudrer du reste de Comté râpé. Enfourner pendant 25 minutes de cuisson.
A déguster tiède ou froide, lors d'un apéro ou d'un pique-nique !
 
La prose du potager - Carottes nouvelles
Notre célèbre « Poil de carotte » était-il un vieillard aux cheveux blancs, un scandinave à la chevelure couleur de feu, ou un punk aux cheveux rouges ? Non, « Poil de carottes » était évidemment un gamin aux cheveux roux. Mais pourquoi évidemment ? Tout simplement parce que déjà en 1894, date de la publication du roman de Jules Renard, même le langage populaire traduit l'attachement à ces variétés pourtant relativement récentes de belle racines aux couleurs oranges qui très rapidement l'emportent sur les jaunes et blanches ou pourpres. Aujourd'hui encore, pour la plupart d'entre nous une carotte est orange, et si nous n'ignorons pas que d'autres couleurs existent, nous les considérons en général comme fourragères. Une vision qui n'a guère évolué depuis 1894...
A l'origine, nos carottes sont blanches, plutôt maigrichonnes et ma foi fort peu appétissantes. C'est probablement, là encore les sources divergent, au cours des 1ers échanges et des conquêtes du moyen orient que nous arrivent d'Afghanistan de nouvelles variétés. Elles sont de couleur vive, issues de celles domestiquées et sauvages de cette région. Ainsi, on peut à peu près résumer comme suit leur long périple : d'Asie centrale elles arrivent en Asie mineure au Xème siècle, 2 siècles plus tard elles gagnent l'Espagne musulmane, avant de se répandre en Italie au XIIIème siècle, en France au XIVème. Depuis, toutes les variétés que nous cultivons sont issues de croisements entre ces anciennes sélections blanches présentes en Europe, et les nouvelles venues d'Afghanistan.
Les choses se précisent un peu ensuite. Au XVIIème Olivier de Serre et Nicolas de Bonnefons font clairement allusion aux carottes de couleur, tandis que La Quintinie, l'immense agronome de Louis XIV évoque les variétés jaunes et blanches qu'il semble, comme nombre de ses contemporains, préférer aux rouges qui « tâchent le bouillon ».
A la fin de ce siècle, les maraîchers encouragés par le succès de ces types oranges développent la culture et encouragent à l'obtention de nouvelles variétés. Incontestablement ce sont les hollandais qui tiennent le haut du panier.
Depuis, les carottes oranges riches en carotène sont l'essentiel de la production destinée à l'alimentation humaine, même si on assiste à un timide retour des variétés de couleur ...
Au Potager, nous avons semé des blanches, des jaunes, des violettes pour vos paniers d'automne !
 
Recette - Chou-rave et pommes rémoulade
Une recette 100 % vitamines
Ingrédients pour 4 personnes :
600 gr de choux rave
2 pommes non pelées
Persilhaché finement
Vinaigrette
2 càs mayonnaise
2 càs yogourt nature
1 càc jus de citron
1 càc moutarde de Dijon
Sel et poivre
 
Préparation
- Râper finement le chou-rave, au robot ou à la main. Mettre dans un bol à salade.
- Couperla pomme en petits cubes
- Mélanger pommes, choux, et persil.
- Dans un petit bol, mélanger les ingrédients de la vinaigrette.
- Verser dans la salade. Bien remuer.
 
La prose du potager - Le chou-rave
Le chou-rave est une variété de chou, de la famille des Brassicacées, consommé de mars à septembre.
C'est une plante bisannuelle (cultivée comme une annuelle), à tiges charnues et renflées en forme de boule à sa base, juste au-dessus du sol.
Cette boule est de couleur blanche, vert pâle ou violette.
Il est originaire du bassin méditerranéen. Les Romains l'appelaient le "chou de Pompéi". Il est un peu délaissé de nos jours pour avoir été un aliment de guerre (parfois connu alors sous son nom allemand de "Kohlrabi"). C'est un légume plus populaire dans les pays anglo-saxons, germaniques et en Pologne qu'en France.
Le chou-rave est riche en vitamines et en minéraux. Comme la plupart des crucifères, il contient des composés bioactifs qui auraient des effets bénéfiques. Le chou-rave est également une excellente source de vitamine C et B3.
Comment cuisiner le chou-rave ?
Son goût rappelle pour certains, un peu celui de la courgette. On peut donc transformer toutes les recettes salées dédiées aux courgettes pour le cuisiner.
Les feuilles (fanes) du chou rave sont comestibles et se cuisinent comme les feuilles de betteraves ou les épinards. En cuisant leur goût en chou s'atténue.
Avant d'être consommé cru, il faut l'éplucher à moins de consommer le format "mini" de chou rave (moins de 5cm) !
Cru vous pouvez le dégustez en salade, une fois râpés par exemple et mélangés à d'autres légumes (Salade de carottes et chou rave / Salade de chou rave râpé, fèves et graines germées de cresson). Cru aussi, tout simplement tranché que vous dégusterez avec une trempette de légumes à base de fromage frais aux herbes.
Cuit après l'avoir coupé en tranche; il peut s'accommoder de diverses façons : potage, ragoût, sauté...
Pour la recette de la semaine, une idée super facile pour le consommer cru.
 
Recette - Tarte asperges blanches et crevettes safranée
Ingrédients pour 6 personnes :
1 rouleau de pâte brisée
1 botte d'asperges blanches
200 g de petites crevettes décortiquées
20 cl de crème épaisse
3 oeufs
1 dosette de safran
ciboulette, sel, poivre, parmesan
 
Préparation
1-Couper la base dure des asperges et les peler. Faire bouillir une grande quantité d'eau dans une marmite et y mettre les asperges à cuire pendant environ 10 minutes. Prolonger la cuisson de quelques minutes si elles sont encore un peu dures. Les sortir délicatement, les égoutter têtes en haut dans une passoire.
2-Dans un bol, battre les œufs avec la crème et le safran. Saler, poivrer et ajouter la ciboulette ciselée.
3-Foncer un moule à tarte avec la pâte. Répartir les asperges en rosace, les crevettes puis la préparation à la crème. Parsemer de quelques copeaux de parmesan
4-Mettre à cuire dans le four préchauffé à 180° C environ 30 mn.
 
La prose du potager - L'Asperge en image ...
L'asperge est une plante qui pousse sous terre. Elle est constituée d'une tige (la griffe), sur laquelle se développent au printemps des bourgeons, puis des turions (nom donné aux jeunes pousses que l'on mange).Tant que l'asperge progresse dans le sol à l'obscurité complète, elle reste blanche. Mais, dès qu'elle entre en contact avec la lumière du jour, elle vire au violet, puis au vert. Il existe également des variétés d'asperges vertes sur toute leur longueur. Celles-ci proviennent de cultures à plat où les turions poussent à l'air.
Pour faciliter leur récolte, les producteurs font des buttes de terre pour les priver plus longtemps de soleil.
Une récolte top chrono ... Les asperges se cueillent à la main, une par une, à l'aide d'un couteau. Il faut aller très vite : l'asperge peut pousser jusqu'à 15 cm en une journée ! Pour être sûr de les cueillir au bon moment, les producteurs passent tous les jours au même endroit.
L'asperge affectionne particulièrement les sols sablonneux (donc dans notre Beauce, c'est pas gagné).
Un peu d'histoire
Probablement originaire du bassin méditerranéen, l'asperge est d'abord consommée – le plus souvent à l'état sauvage – chez les Égyptiens et les Grecs. Ce sont les Romains, plus tard, qui en développent la culture, mais ce légume reste alors réservé aux riches gastronomes.
Un peu oubliée ensuite, l'asperge ne réapparaît qu'à la Renaissance, où elle retrouve la faveur des gourmets. Produit de luxe, elle est particulièrement appréciée des rois et des princes. Henri III en sert à ses favoris, et Louis XIV l'exige sur sa table en toute saison. Pour satisfaire son désir, La Quintinie, le responsable des jardins royaux, met au point un système de culture sous abris.
Cependant, jusqu'au début du 19è siècle, seuls les amateurs fortunés peuvent s'offrir ce légume raffiné et fort cher. L'asperge commence seulement à se démocratiser, lorsqu'à cette époque, les cultures se répandent. D'abord en région parisienne (près d'Argenteuil, Bezons et Épinay, socle dont dérivent une bonne part des variétés contemporaines), puis dans les années 1870, dans le Val de Loire. Elle conquiert ensuite l'Aquitaine, la Provence et le Midi de la France, aujourd'hui autres grandes régions de production.
 
Recette - Gratin de navets nouveaux
Ne jetez pas les fanes !! avant de lire la recette ... Surprise ...
Ingrédients pour 2 personnes :
1 botte de navets nouveaux (6 petits navets, avec les fanes)
20 grammes de beurre ou d'huile d'olive
20 grammes de farine de blé
15 cl de lait de soja
40 grammes de pain grillé mixé (ou chapelure)
20 grammes de comté
 
Préparation
1-Laver les navets et les fanes. Emincer les fanes et couper les navets en rondelles pas trop fines.
2-Cuire à l'étouffée avec un tout petit peu d'eau pendant 15 mn environ. Egoutter et placer dans un plat à gratin.
3-Chauffer le beurre ou l'huile dans la casserole. Ajouter la farine d'un seul coup et bien remuer. Ajouter le lait petit à petit tout en remuant bien. La sauce doit être plutôt épaisse. Saler.
4-Verser sur les navets. Mélanger le pain ou la chapelure et le fromage râpé. Parsemer sur le gratin.
5-Enfourner pour 15 mn à 180 °C et servir bien chaud.
 
La prose du potager - Youpiiii, c'est parti !!
Sous un soleil radieux, les premières bâches se tendent, que du bonheur
Un petit résumé de l'histoire de ces serres (pour tous ceux qui nous ont rejoints depuis peu) : Ce projet a débuté il y 3 ans (et oui déjà ...), par la proposition de récupérer, gratuitement, des serres d'occasion dans une pépinière qui fermait ses portes (à Brou).
Le deal était de faire le démontage par nos propres moyens et de laisser place nette.
Nous avons donc réalisé ce chantier colossal (le tout faisant quand même plus de 2 600 m2) pendant tout l'été 2014, huit week-ends d'affilée nous avons démonté, dévissé, empilé, rangé et transporté tubes, vis et boulons (je ne peux citer tout le monde mais certains d'entre vous s'en souviennent encore !!).
Tout ce petit monde stocké en face des 6 tunnels déjà existants a attendu sagement notre installation et ensuite il fallait trouver des fonds pour le remontage... parce que notre projet était de les remonter en les améliorant : couverture double peau (2 bâches avec de l'air entre les 2), changement des portes (pour les adaptées à notre métier), etc ...
Nous avons rencontré des professionnels, Sté RIAUX-LAGARDE, acceptant de n'intervenir que pour les installations très techniques (implantation et bâchage) afin que çà réduise le coût au maximum.
Le remontage a débuté en septembre 2016, Denis (et Jacky quand il le pouvait) ont passé leurs weekends à réaliser ce «Mécano» géant ... Entre galères et courbatures, ils ont réussi ce pari !!
La première multi-chapelle devrait être opérationnelle fin mai ... affaire à suivre ...
 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 3 sur 26
 
Joomla 1.5 Templates by Joomlashack
Joomla extensions by Siteground Hosting