l'AMAP de Magny Les Hameaux

l'AMAP de Magny Les Hameaux

Accueil Nos Producteurs La ferme dans le vent La prose du potager - Carottes nouvelles

Prochainement

Mer 28 Jui 18:15 - 19:15
Œufs et volailles
Mer 28 Jui 18:15 - 19:15
Légumes de Robert
Mer 28 Jui 18:15 - 19:15
Fromage
Ven 30 Jui 19:15 - 19:45
Légumes de Denis
Mer 5 Juil 18:15 - 19:15
Fromage
Mer 5 Juil 18:15 - 19:15
Légumes de Robert
Juin 2017
L Ma Me J V S D
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 1 2
La prose du potager - Carottes nouvelles
Jeudi, 18 Mai 2017 10:31
Notre célèbre « Poil de carotte » était-il un vieillard aux cheveux blancs, un scandinave à la chevelure couleur de feu, ou un punk aux cheveux rouges ? Non, « Poil de carottes » était évidemment un gamin aux cheveux roux. Mais pourquoi évidemment ? Tout simplement parce que déjà en 1894, date de la publication du roman de Jules Renard, même le langage populaire traduit l'attachement à ces variétés pourtant relativement récentes de belle racines aux couleurs oranges qui très rapidement l'emportent sur les jaunes et blanches ou pourpres. Aujourd'hui encore, pour la plupart d'entre nous une carotte est orange, et si nous n'ignorons pas que d'autres couleurs existent, nous les considérons en général comme fourragères. Une vision qui n'a guère évolué depuis 1894...
A l'origine, nos carottes sont blanches, plutôt maigrichonnes et ma foi fort peu appétissantes. C'est probablement, là encore les sources divergent, au cours des 1ers échanges et des conquêtes du moyen orient que nous arrivent d'Afghanistan de nouvelles variétés. Elles sont de couleur vive, issues de celles domestiquées et sauvages de cette région. Ainsi, on peut à peu près résumer comme suit leur long périple : d'Asie centrale elles arrivent en Asie mineure au Xème siècle, 2 siècles plus tard elles gagnent l'Espagne musulmane, avant de se répandre en Italie au XIIIème siècle, en France au XIVème. Depuis, toutes les variétés que nous cultivons sont issues de croisements entre ces anciennes sélections blanches présentes en Europe, et les nouvelles venues d'Afghanistan.
Les choses se précisent un peu ensuite. Au XVIIème Olivier de Serre et Nicolas de Bonnefons font clairement allusion aux carottes de couleur, tandis que La Quintinie, l'immense agronome de Louis XIV évoque les variétés jaunes et blanches qu'il semble, comme nombre de ses contemporains, préférer aux rouges qui « tâchent le bouillon ».
A la fin de ce siècle, les maraîchers encouragés par le succès de ces types oranges développent la culture et encouragent à l'obtention de nouvelles variétés. Incontestablement ce sont les hollandais qui tiennent le haut du panier.
Depuis, les carottes oranges riches en carotène sont l'essentiel de la production destinée à l'alimentation humaine, même si on assiste à un timide retour des variétés de couleur ...
Au Potager, nous avons semé des blanches, des jaunes, des violettes pour vos paniers d'automne !
 
 
Joomla 1.5 Templates by Joomlashack