l'AMAP de Magny Les Hameaux

l'AMAP de Magny Les Hameaux

Accueil Nos Producteurs La ferme dans le vent

Prochainement

Mer 22 Nov 18:15 - 19:15
Légumes de Robert
Ven 24 Nov 19:15 - 19:45
Légumes de Denis
Mer 29 Nov 18:15 - 19:15
Œufs et volailles
Mer 29 Nov 18:15 - 19:15
Légumes de Robert
Ven 1 Déc 19:15 - 19:45
Légumes de Denis
Mer 6 Déc 18:15 - 19:15
Légumes de Robert
Novembre 2017
L Ma Me J V S D
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 1 2 3
Denis et Nathalie
La prose du potager - la quiche sucrine
Jeudi, 01 Décembre 2011 19:34

C'est la période des radis noirs, «Long poids d'horloge» (de son prénom)qui est maintenant stocké pour l'hiver.

Le radis noir ou «raphanus sativus» appartient à la famille des crucifères, ce légume serait originaire d'Asie. Il a ensuite conquis les Grecs anciens et les Romains. Il a fallu attendre le XVIIIème siècle pour qu'il soit consommé en

France. Les botanistes pensent que le radis noir a été la première espèce cultivée par les humains. On sait que les Égyptiens le cultivaient déjà à l'époque des pharaons.

Le radis noir n'est pas très nutritif, mais est très riche en vitamine C.

Le radis noir peut se manger cru en rondelles, râpé, servi en salade, en lui ajoutant un peu de crème pour l'adoucir, mais on peut aussi le cuire comme des navets. Si vous coupez votre radis 30 minutes avant de le consommer, le "piquant" disparait... mais cette année, les radis noirs sont plutôt doux. Si votre radis est bien ferme vous pouvez le conserver comme beaucoup de légumes racines jusqu'à 3 semaines dans un endroit bien frais. Et avec une tartine beurrée, en rondelle fine et sa petite pincée de sel...un régal.

Vous trouverez aussi une sucrine du berry, courge que nous faisons pour la première année. A la cuisson, la chair a tendance à faire de petit vermicelle... une autre curiosité des cucurbitacées.

 
La prose du potager - Le Mesclun
Vendredi, 18 Novembre 2011 09:53

Cette semaine, nous tentons une première :Vous proposer du mesclun. Et maintenant à vous de deviner ce qu'il s'y trouve. Bien sur, vous trouverez de la salade (batavia, feuille de chêne, laitue rosa di trento, frisé et cornette) mais aussi un panaché de parfum made in potager de la ferme !Pour accompagner ce mesclun nous vous proposons un velouté original à base de rutabaga que vous trouverez également dans votre panier ...alors, à vos fourneaux, bon appétit et bonne semaine.  

Pour finir nous vous proposons 2 petites devinettes :

- mon premier sert au transport- mon second appartient au Père Noël- mon tout fait partie de votre panier

 

- mon premier est un mot d'enfant- mon second est le verbe aller à la 1ère personne du singulier de l'indicatif- mon tout est violet et blanc et également dans votre panier

 
La prose du potager - stockage d'hiver
Lundi, 07 Novembre 2011 23:46

Cette semaine, nous préparons le stockage d'hiver : céleris-raves, navets, pommes de terre....

Nous avons aussi préparé les serres pour les cultures d'hiver : mâche, roquette. Nous allons y planter aussi les premières de printemps : carottes, blettes, fèves...

Pour finir nous vous proposons 2 petites devinettes :

  • mon premier sert au transport
  • mon second appartient au Père Noël
  • mon tout fait partie de votre panier

 

  • mon premier est un mot d'enfant
  • mon second est le verbe aller à la 1ère personne du singulier de l'indicatif
  • mon tout est violet et blanc et également dans votre panier
 
La prose du potager - agriculture biologique
Jeudi, 29 Septembre 2011 15:04

Petite Leçon d'agriculture biologique

On a beau être en agriculture biologique, insectes ravageurs , herbes envahissantes et maladies des végétaux nous guettent au tournant.

Des moyens de lutte existent . En voici un échantillon que nous utilisons à la ferme avec plus ou moins de réussite...D'année en année, le savoir-faire gagne.
Les mauvaises herbes (sont-elles si mauvaises que cela !!!)
    * la binette, entre les plantes. (Ouille le dos)
    * la bineuse tractée, entre les rangs de légumes (plus vite et plus facile en tracteur)
    * le travail du terrain avant de semer (appelé faux-semis)
Les insectes ravageurs
   * Il y a d'abord l'observation quotidienne pour intervenir au bon moment... (et là on fait ce que l'on peut),
   * il y a ensuite l'utilisation de prédateurs comme la coccinelle, pour les pucerons ou bien des bactéries parasites, sur les chenilles de Noctuelle du chou (le papillon diurne blanc que l'on voit en ce moment voleter)
   * mais aussi la mise en place d'un film de toile blanche de protection sur les radis ou les navets, contre les Altises (les trous dans les feuilles de radis, ce sont elles!)
Les maladies des végétaux
en utilisant des minéraux comme le cuivre sous forme de bouillie bordelaise, le souffre.
Les stimulants des plantes
les purins et décoctions de végétaux, telles l'ortie et la presle. Cette année, le temps nous a manqué pour préparer ces breuvages.
Et quand deux jardiniers se rencontrent, qu'est ce qu'ils se disent ?
Des histoires de jardiniers. Et là chacun dévoilent ces trucs et observations.
Plutôt sympathique conviviale comme méthode de lutte et nous l'utilisons !!
Voilà notre boite à pharmacie,
Et si d'aventure, vous vouliez voir de plus près la vie du potager, faîtes nous signe, et nous ferons le tour de nos légumes, ensemble...
Le samedi matin est le moment le plus propice pour cela.
Les maraichers, que nous sommes, levons le pieds ce matin là ...pour observer nos légumes, et aider au magasin de la ferme.
 
La prose du potager - 3 ans déjà
Lundi, 26 Septembre 2011 22:37
Cette semaine, avec la douceur du climat, tout pousse vite, peut être trop vite pour préparer le stockage des légumes d'hiver. Mais c'est comme ça.
Les courges sont alignées dans le champ, imposant des rouges vifs et des jaunes là où il y a quelques semaines tout était vert. Elles sont prêtes à rentrer à la ferme.
Mais où en est la ferme et le potager ?
Il y a bientôt 3 ans que le potager de la ferme dans le vent a démarré . C'était début octobre 2008
Au début quelques paniers par-ci par-là et l'appui du groupement de producteur Val Bio Centre de Blois.
Et puis il y eu la rencontre des adhérents de l' AMAP de Chartres et le démarrage, les premières livraisons.
Au sein de la ferme, Denis venait d'être embauché . Le travail ne manquait pas.
Et puis, ce fut le plaisir de découvrir l'AMAP de Magny les Hameaux, que j'eus bien du mal à trouver la première fois .
Cette année 2011 est une année importante. Des choix forts ont été pris pour l'avenir :
– Choix de constituer une équipe avec l'arrivée de Carole à mi-temps et rapidement à temps plein (imbattable à la préparation des livraisons ).
Puis l'embauche de Nathalie cet été,
– Choix de l'installation de Denis comme associé maraicher dès que possible,
– Création du magasin à la ferme du samedi matin, tenu avec beaucoup de savoir faire par Nathalie.
Par votre appui, l'équipe du potager est maintenant constituée de 4 personnes dont 3 emplois créés. C'est un vrai challenge . Un peu difficile des fois, le challenge !!
Maintenant, la situation de trésorerie n'est pas encore solide à la ferme mais nous nous accrochons. Nos légumes bio et toutes les personnes qui les mangent, nous donne le sentiment que nos choix d'une agriculture plus respectueuse de l'environnement et de la santé, sont bons.
Puisse que c'est moi qui écris, je peux dire sans leur demander, que toute les personnes de l'équipe de la ferme travaillent avec coeur pour la réussite de vos paniers .
Bon j'arrête, j'ai encore des mâches à planter...
 
La prose du potager - la pomme de terre
Dimanche, 11 Septembre 2011 15:54
Petite leçon sur la pomme de terre pour s'y retrouver
La pomme de terre est classée en trois catégories selon ses qualités à la cuisson
Mais pour simplifier, je vous propose de les découvrir au travers de deux classes :
la pomme de terre à chair ferme:
elles ont une bonne tenue à la cuisson et elles sont recommandées pour les cuissons à la vapeur, à l'eau et la cuisson à la poêle.
Dans cette catégorie, vous trouverez les variétés CHARLOTTE, AMANDINE, BELLE DE FONTENAY, RATTE, FRANCELINE , la BF15 etc...
A la ferme, nous cultivons la CHARLOTTE et la RATTE
la pomme de terre de consommation :( aussi dite à chair tendre )
Ces variétés sont adaptaient à la cocotte ,au four mais surtout pour les purées, les soupes et les frites.
Elles ont tendance à se déliter à la cuisson.
Dans cette catégorie, vous trouverez les variétés BINTCH, MONALISA,, NOISETTE etc...
C'est variétés sont aussi produites à la ferme .
D'autres variétés sont dites polyvalentes. Elles sont entre les deux catégories ci-dessus
Elles tiennent à la cuisson à l'eau et font des frites appréciable comme la ROSABELLE .
Ainsi, une charlotte en purée, donnera une consistance collante, alors qu'une Binjch fera une excellente purée.
Vous trouverez moult et simples informations, sur le site www.cnipt.com cliquer sur variétés puis sur le tableau. Et là vous avez tout ce dont vous avez besoin à la cuisine.
Cette année nous avons testé pour la première fois, la Ratte et la Virelotte.
Deux mots sur cette dernière : Elle est Bleu encre . très séche et recherché pour son exotisme.
 
La prose du potager - les prix
Vendredi, 29 Juillet 2011 13:21

Cette semaine, je vais vous parler de comment sont fixés les prix des légumes dans votre panier.

Le potager de la ferme dans le vent est adhérent au groupement de producteur Val bio centre, constitué de 40 producteurs de la région centre.
Ce groupement commercialise les « paniers du Val de Loire » sur Paris et Orléans. Il est établi à Blois.
Deux fois dans l'année, nous nous retrouvons pour définir les prix des légumes:
En octobre, pour les légumes de printemps-été et en avril pour la saison automne-hiver.
Les prix sont fixés six mois à l'avance et tiennent compte des prix de l'année passée et de la réalité du marché.
Les prix sont déterminés afin d'être rémunérateur pour le producteur et correcte pour le consommateur.
Les règles de solidarité entre les producteurs est une des bases de l'esprit qui anime " Val bio centre "
  - les prix des primeurs de printemps variant en fonction des dates de production.
  - les prix des légumes de saison printemps-été, qui ne varie pas dans la période.
  - les prix des légumes d'automne-hiver, qui ne varie pas dans la période.
Ainsi, les prix des légumes dans le panier du potager font donc uniquement référence à ce système.
Quelques exemples:
  - les poireaux, qu'il gèle ou pas, sont toujours au même prix,
  - les tomates à partir de la pleine production jusqu'en octobre ont un prix unique,
  - les paniers de mai et juin, avec les primeurs plus cher sont moins important en quantité qu'aux autres périodes.
La prochaine fois j'expliquerai comment se constitue un panier.
N'hésitez pas à donner vos commentaires et poser vos questions, c'est un bon moyen pour améliorer notre panier et satisfaire chacun le mieux possible.
Merci pour votre soutient tout au long des semaines. 
 
La prose du potager - Le lavage
Mercredi, 20 Juillet 2011 08:47
N'en jetez plus, on en a assez maintenant.
Vous avez peut être compris, nous parlons de la pluie.
Fidèle au principe qu'un paysan n'est jamais content, nous sommes ronchons.
Enfin un peu, juste ce qu'il faut pour rire de nous même.
Les légumes sont plutôt heureux de la météo.
Sauf les courgettes et les tomates qui préfèrent la chaleur.
Engoncés dans un ciré, comme un marin pécheur, nous avons affronté les paquets d'eau lors des cueillettes de cette semaine.
Séance de lavage, pour les navets, carottes, oignons et betteraves.
Les légumes racines sont couvert de boue . Impossible de vous les livrer comme cela.
Nous dérogeons à la règle de ne pas laver les légumes (ou peu).
Le lavage nuit à la bonne conservation et à la qualité gustative des légumes.
C'est pour cela que vous trouver dans votre panier des légumes, comme les pommes de terre, encore avec de la terre .
C'est un gage de qualité, et nous y tenons !
 
La prose du potager - Les nouvelles
Vendredi, 08 Juillet 2011 22:07

L'équipe de la ferme dans le vent a beaucoup de travail, pas de vacances pour eux en cette période !
Voici leurs nouvelles :
"Avec le vent de cette semaine, nous ne pouvons arroser que la nuit ou le matin de très bonheur . Heureusement que la technique a inventé l'horloge qui permet d'arrêter l'irrigation quand on dort encore.
Cette semaine voici les haricots verts, ceux que les lièvres n'ont pas mangés. 
Ce sont Carole et Nathalie qui ont fait les cueillettes de votre panier, pendant que Denis et moi préparont la moissons et déplaçons les tuyaux d'irrigations... chacun sa petite pierre à l'édifice ."

 
La prose du potager - Le panier
Jeudi, 30 Juin 2011 21:19

Comment votre panier se constitue ?Vous avez remarqué que le contenu du panier n'est pas toujours celui que nous s indiquons quelques jours avant la livraison.Voici comment nous travaillons pour le constituer :Le samedi matin, je définis le contenu de ce qui devra être le panier de la semaine suivante, en fonction des légumes normalement disponibles dans le potager, en tenant compte de ce qu'il y a eu dans le panier de la semaine précédente .Tout au long de cette semaine, les légumes poussent encore, évoluent, mûrissent. La météo nous vient en aide ou perturbe la prévision.Les cueillettes interviennent le jeudi matin et vendredi matin.Et c'est à partir de là, que notre panier peut évoluer, être modifié .Pour que chacun puisse connaître le prochain contenu, Denis, plus à l'aise en informatique que moi, fait parvenir la liste des légumes à Laurence le mercredi ou jeudi matin.Mais voilà que Dame nature nous joue des tours .Les radis prévus sont devenus trop gros ou bien encore trop petits .La planche de nos radis adorés n'a pas souhaité nous donner le nombre voulu de bottes souhaitées.Les nuits ont été plus fraîches et les courgettes ont ralenti leur croissance . Les quantités prévues sont loin d'être assurées .Les petits pois prévus sont véreux et nous le constatons au moment de la cueillette.Les choux brocolis sont une nouvelle culture que nous ne maîtrisons pas encore et vous découvrez des altises dans les inflorescences ( altises = petits insectes amateurs de chou, ressemblant aux pucerons ).C'est ainsi que se finalise le contenu de votre panier mais nous sommes déjà vendredi.Nous souhaitons être en adéquation avec les prévisions mais nous souhaitons aussi assurer une fraîcheur optimum en cueillant au plus prés de la livraison, en proposant un panier cohérent et varié . La nature nous impose un peu d'aléatoire !!!Vos commentaires, vos critiques sont importantes ; elles nous font aller vers plus de qualité et de savoir faire.Alors n'hésitez pas à donner vos avis .Nous sommes, à la ferme, en troisième saison de production maraîchère , et nous apprenons encore tous les jours notre métier .Merci pour votre présence et votre soutient hebdomadaireL'équipe du potager.

 
La prose du potager - les blettes
Jeudi, 23 Juin 2011 20:16

Cette semaine, arrive les blettes que l'on nomme aussi Bettes ou encore poirées.Comme la betterave, sa cousine, elle descend d'une plante des rivages de l'atlantique .L'une a été sélectionnée pour sa racine, l'autre pour sa tige (ou carde) .Ne pas confondre avec le cardon, qui lui est de la famille des chardons et a pour cousin l'artichaut.Le cardon donne des cardes que l'on doit blanchir comme les feuilles de pissenlit ou la salade scarole, en hiver.L'an prochain, nous testerons la culture du cardon mais pour l'heure place aux Blettes.Faciles à cultiver, nous plantons les blettes en deux fois, mi avril et mi mai . Elles donneront 2 voir 3 coupes de feuilles .La récolte des cardes se fait de préférence le matin . Avec le froid de la nuit, les cardes sont cassantes et facile à couper .Avec les examens, les étudiants viennent prêter mains fortes à partir de mi juin .Ainsi Marine et Elie ont rejoint l'équipe constituée actuellement de Denis et Carole les anciens, de Nathalie qui tient le magasin du samedi avec tout son savoir faire.

 
La prose du potager - le chou vert
Vendredi, 10 Juin 2011 13:27

Et bien voilà, de faire la danse de la pluie, elle finit par tomber.Mais comme toujours, on aimerait que cela s'arrête pour planter des choux, des poireaux et de la salade arrivés d'Orléans et du " Jardin de Cocagne ", notre voisin.Et puis il y a à semer des haricots (pour les haricots vert!!) afin de remplacer ceux que les lièvres ont déjà mangé.Pour les éloigner, nous demandons au coiffeur de Voves de nous garder des cheveux, que nous plaçons autour du potager ... et çà marche.Cette semaine, parlons du chou ou plutôt des choux.S'ils font parti de la liste des bijoux, poux, hiboux et autres genoux, ils font aussi parti d'une grande famille: les brassicacées. Le chou est une crucifère comme le colza et la moutarde.Le chou sauvage, l'ancêtre, est originaire de l'ouest de l'Europe. On le trouve encore sur les falaises maritimes de Basse-Normandie et du Pas de Calais.Enfin un légume originaire de chez nous ... et c'est rare.Après des millénaires de sélection dans les potagers, l'homme a créé un panel incroyable de différentes sorte de choux.On trouve des variétés Acéphale (sans tête) comme le chou noir de Toscane, des variétés gemmifères qui produisent de minuscules bourgeons globuleux comme le chou de Bruxelles, des variétés à rosette appeléescommunément chou vert, la variété capitata dite chou rouge et la variété gongyloide ou chou rave (chez lui c'est la tige que l'on mange).Dans le panier, vous trouverez un chou vert dit cabu ( on le dit blanc aussi), planté au 17 mars, le voilà fin prêt à cuisiner.

Il se mange cru ou cuit de mille façon.

 
La prose du potager - Le chou chinois
Jeudi, 02 Juin 2011 19:28

Dans le panier de cette semaine, arrive le chou chinois, Pe-Tsai ou chou de pékin. Pour ne rien vous cacher, il vient de Chine et de Corée.Gros consommateurs de ce chou, les pékinois l'utilisent, au bouillon, relevé au gingembre pilé et petits oignons revenus à la poêle.Le Cru lui va très bien, comme une salade, en l'éminçant.Cette année, nous avons choisi de cultiver des plantes condiments.Voici un bouquet basilic/ciboulette.Pour le persil, il faudra attendre encore un peu. Nous le faisons par plant, il arrive cette semaine avec 10000 poireaux.Les plantoirs seront de sorti Lundi et mardi prochain.Vous l'avez remarqué, il fait sec, très sec .Nous arrivons à assurer l'irrigation des légumes, mêmes si le rythme des arrosages s'en retrouve doublé par rapport à une année normale .La saison des courgettes bat son plein, mais les nuits froides ralentissent leur pousse surtout pour les plantations en extérieur.Comme vous le constatez, tout baigne ...

L'équipe de la ferme.

 
La prose du potager - la rhubarbe
Dimanche, 29 Mai 2011 11:37

Les radis de cette semaine sont de la variété Raxe . Rond, rouge, ils sont plus long à pousser que les radis rose et blanc, plus difficile à mettre en botte aussi, mais incomparable pour le goût.Rare sur les étales des commerçants, parce que rare chez les producteurs, ils peuvent devenir gros comme une balle de ping-pong sans piquer.Le must quoi !!!Pour la première fois dans les paniers, vous trouverez de la rhubarbe.Et oui à la ferme, nous nous diversifions.Gâteau ou compote et puis il y a www.marmiton.comEt le potager: la sécheresse encore, nous amène à arroser plus souvent, mais le rythme est pris! Pas d'inquiétude de ce coté. Par contre les champs de céréales de la ferne comme ceux de la région souffrent.Mais il n'est pas prévu de grains de blés ou d'orges dans les paniers prochains!!

 
Info de Laurence et Nadia
Jeudi, 19 Mai 2011 21:25

Nous repartons donc pour un nouveau contrat et de nouveaux adhérents (nous sommes 33).
Du coup, j'en profite pour refaire un tout petit historique de la ferme de Damien surtout que Nadia et moi sommes allées, mardi dernier, visiter son exploitation.
L'exploitation de Damien se situe à L'hôpitaux près de Vôves au sud de Chartres. Sa famille y est en fermage depuis 10 générations !!!
Sa ferme est magnifique et appartient au Comte de Gouvion Saint Cyr. Traditionnellement c'était une ferme de céréales et de moutons (500).
Après avoir été céréalier conventionnel et avoir développé une activité de char à voile, l Damien a choisi de passer à l'agriculture biologique maraichère et céréalière.
Il s'est associé à Denis, Carole, Michel et Claire pour pouvoir livrer 4 AMAP, des marchés et la boutique de la ferme le samedi matin.
Ses projets : planter des fruitiers pour pouvoir proposer plus de fruits dans les paniers, augmenter son cheptel de moutons pour être autonome en fumier...

IMG_7435

 
La prose du potager - les blettes
Jeudi, 19 Mai 2011 21:19

 La bette à carde est un légume feuillu dont on peut aussi consommer les tiges, appelées "cardes". Elle se déguste crue ou cuite, chaude ou froide. Les tiges, pouvant être blanches ou rouges, s'apprètent séparément un peu comme du céleri. Elle offre donc deux légumes en un, les feuilles elles s'apprètent comme des épinards. Moins connue que d'autres légumes feuillus, elle regorge pourtant de vitamines et de minéraux dont le fer, le magnésium et la vitamine A. La bette à carde et la betterave possèdent un mème ancétre commun (B.vulgaris var.maritima), dont laracine était peu développée, caractéristique qu'a gardée la bette. La plante vient du bassin méditerranéen et s'est dispersée vers l'est à une époque préhistorique. Contrairement à la betterave, introduite assez tardivement dans l'histoire, elle est consommée depuis toujours et bien qu'elle ait été améliorée au fil du temps, elle reste trés proche de ce qu'était la plante il y a des milliers d'années.Les jeunes feuilles se congèlent bien entières après avoir été blanchies deux minutes et refroidies à l'eau glacée. Par contre avant de congeler des grosses feuilles matures, enlever les côtes, car elles ont une texture peut agréable après la congélation.Vous trouverez les Navets "des vertus marteau", navets blancs, précoces, que nous cultivons pour la première fois. A consommer comme un navet rond, dans une casserole ou à la vapeur, c'est un régale ... nous avons testé.Pas trop fort en goût, juste ce qu'il faut. Ce navet conviendra-il aux bricoleurs ???

Les pommes de terre charlotte ne sont encore de la nouvelle récolte. Il faudra attendre fin mai début juin pour les pommes de terre nouvelles. Patience.

 
La prose du potager - betterave et blette
Jeudi, 12 Mai 2011 20:31

Dernière livraison du contrat de l'hiver.
Nous repartons donc pour une nouvelle saison à 33 adhérents à partir de vendredi prochain.
Nous tenons à remercier ceux qui font part de leur satisfaction (à l'oral et par mail). Nous transmettons tous vos messages à Damien et Denis. 

Définition de Betteraves

La betterave est un légume cultivé dans les régions humides et tempérées. Il existe deux types de betteraves :celles qui sont consomment sont les betteraves potagères. Les betteraves sont connues pour être très colorées, ettrès tachantes. Il convient de les plonger d'abord dans l'eau bouillante (après les avoir bien nettoyées). Ensuite il faut les tremper sous l'eau froide, et la peau de la betterave se retirera sans mal. On peut ensuite utiliser les betteravesfroides, en salade. Mais la betterave peut aussi se préparer chaude, en purée, ou en chips en faisant des tranches fines avec une mandoline et en les trempant dans l'huile chaude. Enfin le jus de betterave peut s'utiliser comme un excellent colorant naturel alimentaire.

Définition de Blettes

 Les blettes sont un légume de couleur verte et blanche. Elles se présentent sous forme de branche. Il y deux parties: les feuilles de blettes et les branches. Les feuilles de blettes peuvent se couper en lanières, et se cuisinent comme des épinards, dont le gout se rapproche d'ailleurs. Les branches sont beaucoup plus croquantes, et peuvent être utilisées pour préparer un gratin ou une purée.

 
La prose du potager - Le fenouil
Lundi, 09 Mai 2011 08:48

Que ce passe t il donc au potager de la ferme dans le vent cette semaine ? Et quelle semaine !

Entre les pierres à ramasser, les plants de salades, oignons, choux fleur et tomates, concombres ainsi qu'aubergines sans oublier les aromates , tout le monde aligné au cordeau .

Et bien sur, la moins agréable de toute : La binette...et « Ouille » le dos.

Depuis bientôt quinze jours, deux nouvelles recrus ont rejoint l'équipe : Claire et Robin, étudiants, stagiaires à la ferme. Peut-être qu'à une prochaine prose, parleront-ils de leur expérience avec la binette et les choux !

Venant d'écoles d'ingénieur agronome, ils viennent découvrir la réalité d'une ferme.

A part cela tout Baigne...presque, nous allons peut-être nous résigner à faire la danse de la pluie.

L'équipe du potager.

 
La prose du potager - la plantation
Dimanche, 01 Mai 2011 18:29

Cette semaine une brève un peu plus courte ...week-end de Pâques en vue et décrochage d'outils informatiques pour une place au jardin.

Pas de légumes bien compliqués ni bizarres dans le panier de cette semaine, alors on va vous donner des nouvelles de ce qui est en terre .

Donc cette semaine au potager de la Ferme dans le Vent sont arrivés les premiers plants d'aubergines et de poivrons pour aller rejoindre les tomates dans la serre.

Dans les champs, haricots, pois et fèvent sortent de terre, et font le régal des pigeons ramiers ... nous ressortons donc les épouvantails !

Bien sûr nous attendons l 'eau avec impatience, non avec patience, restons zen !!!. . .

 
La Trêve
Jeudi, 07 Avril 2011 13:21

De l'eau, de l'eau, nos légumes ont besoin d'eau. C'est donc la semaine de mise en route de l'irrigation. Fuites, raccords de tuyaux qui manquent, pannes électriques, voici le lot commun de tout démarrage qui se respecte.

C'est aussi la semaine des plantations des pommes de terre : Pour les nouvelles variétés que nous testons cette année : Rate, Noisette sans oublier laVirlotte, une pomme de terre noir, bleu disent certains. C'est une variété très recherché par les fin gourmets. Donc, à voir, pour aout-septembre dans les paniers.

Riche semaine ; les premiers plans de tomates sont arrivés mardi. Nous préparons les serres pour accueillir ces demoiselles... exigeantes.

 Les terriens....

Prochains paniers de légumes :

      - le vendredi 29 avril pour Damien

      - le jeudi         5 mai  pour Fabien

 
La prose du potager - agriculture BIO
Jeudi, 07 Avril 2011 13:15

L'agriculture biologique : comment çà marche ?

 

Celui-ci nous demande, lors d'une conversion vers l'agriculture biologique, de passer les parcelles de terre par 2 années de conversion dite C1 (1ere année ) et C2 (2éme année). En année C1, la culture récoltée est considérée comme une culture conventionnelle et vendue dans le circuit conventionnel (agriculture chimique). Pour l'année C2, la production peut rentrer dans le circuit de l'agriculture biologique mais avec l'appellation « conversion » et le consommateur doit être informé.

Maintenant, voici la 3éme année : la culture reçoit l'appellation « agriculture biologique ».

Ce calendrier de conversion est cadré par la date anniversaire de déclaration à un organisme de certification.

Pour le potager de la ferme dans le vent, l'organisme certificateur est ECOCERT, situé à L'Isle-Jourdin dans le Gers (32).

ECOCERT passe contrôler au moins 1 fois par an. Depuis le 13 mai 2009, date anniversaire de démarrage en agriculture biologique à la ferme, le certificateur est passé 4 fois et repassera au mois de mai 2011, pour une parcelle nouvellement convertie et ensemencé en blé ( donc en C1 ).

il y a encore bien d'autres choses à voir et à dire sur le sujet, mais ce sera pour une autre fois.

Bon appétit ….et pour certain, c'est déjà la trêve d'avril.

Les légumes sont plus rares ou pas encore assez gros pour les paniers et puis, il y a tant à faire dans le potager à cette période.

Faire de l'agriculture biologique, c'est respecter la vie du sol et les végétaux, ne pas utiliser de produits de synthèse pour lutter ou fertiliser .C'est aussi une règlementation stricte, rassemblée dans un cahier des charges européen.
Lire la suite...
 
La prose du potager - la roquette
Vendredi, 01 Avril 2011 07:02

La roquette est un légume de la famille des crucifères, tout comme le brocoli, le chou fleur, le radis ... Cette plante est originaire de la région méditérranéenne, bien qu'on la retrouve maintenant partout dans le monde. Ce sont généralement les feuilles de roquette que l'on apprête. Les graines sont également comestibles et servent entre autres, à la préparation de moutardes fortes. La roquette possède une odeur et une saveur particulières de noisette moutardée qui se mélangent bien à d'autres types de verdure.

Apparu dans la langue en 1538, le terme "roquette" vient de l'italien rochet ta, dérivé de ruca qui, selon les uns, signifie "chou" et, selon les autres "chenille", moi je préfère me dire "chou", c'est plus digeste ...

Les Égyptiens, les Grecs et les Romains attribuaient à la roquette de nombreuses vertus médicinales, dont

celle d'être aphrodisiaque.

Dans l'Antiquité, elle était consacrée à Priape, dieu des jardins, de la fécondité et de la reproduction dont l'emblème était le phallus. On la plantait au pied de sa statue et on recommandait aux maris "paresseux" de consommer ses feuilles crues et ses graines. Cette réputation n'a pas échappé aux autorités religieuses qui, au Moyen-Âge, interdisaient de la cultiver dans les jardins des monastères. Sa réputation d'aphrodisiaque a encore

cours, mais la science ne s'est pas prononcée sur la chose ... dans tous les cas, elle es riche en vitamine K, ce qui n'est pas le cas de beaucoup de légumes, dont consommez-la, c'est le moment ...

Consommez les plus jeunes feuilles crues en salade et ajoutez les plus grosses, moins croquantes dans une soupe, dans un ragoût, sur une pizza ou dans une sauce de type pesto avec de l'huile d'olive, des pignons de pin et du parmesan. 

Dans le potager

Il pleut, il mouille, c'est la fête à la grenouille. De l'eau , enfin.

Et oui, nous l'attendions ; les cultures aussi.

Cette semaine dans le panier, vous l'avez deviné, il y a de la roquette.

C'est la première fois que nous en cultivons . Pensez à mettre la botte , les racines dans l'eau, si vous ne voulez pas la consommer aujourd'hui.

La roquette flétrie très vite.

 
La prose du potager - la betterave crapaudine
Vendredi, 25 Mars 2011 08:05

Beta Vulgaris, de la famille des Chénopodiacées, cette betterave, à la forme allongée, doit son nom à sa peau rugueuse, craquelée et sombre, rappelant celle du crapaud ... miam, miam ...

Sa chair d'un rouge violacé aux saveurs sucrées la rend très recherchée car ses qualités gustatives la placent au dessus du lot ... l'habit ne fait donc pas le moine ...

Cette variété est plus ancienne que sa soeur plus connue, la ronde. On la connait depuis le 17ème siècle.

La betterave crapaudine se déguste crue et râpée ou bien tiède en salade, accompagnée de poireaux vinaigrette. Elle se consomme aussi chaude, débitée en dès ou en frites pour accompagner un plat, mais aussi cuite à la cendre comme des pommes de terre.

Cette betterave est une variété très rustique qui se conserve très bien l'hiver.

 
La ferme dans le vent
Vendredi, 25 Mars 2011 07:55

Connaissez vous l'équipe du potager de la ferme dans le vent ?

Et si nous vous présentions l'équipe du potager de la ferme dans le vent.

Voici les petites mains qui oeuvrent jours après jours pour que « légumes poussent » et « paniers se remplissent ».

Denis : C'est lui qui surveille les stock de légumes et organise le magasin. Il vous servira le samedi matin, créneau d'ouverture de notre petit marché à la ferme. Préparer, réparer et adapter le matériel, c'est lui aussi.

Sans compter le travail dans le potager, tout au long des saisons et des livraisons par monts et par vaux.

Carole : Elle règne dans la grange pour préparer les paniers et commandes. Les cueillettes, elle connait...mâches, bottes de radis, préparer les poireaux, couper les légumes un peu volumineux...

Dernière recrue : Michel. Toujours prêt pour le coup de main, là où il y a besoin. Frotter les pommes de terre, trier les navets, il va bientôt découvrir la pleine saison et les urgences à droite et à gauche dans le potager.

Damien : On dit qu'il coure tout le temps, sort par une porte pour rentrer par l'autre. Reste à commander les plans et les graines. Prévoir le plan de cultures et puis les livraisons de paniers.

Claire : C'est elle qui recherche les infos légumes pour nous aider à rédiger la prose du potager. Et les recettes...c'est elle.

Lire la suite...
 
La prose du potager - La mâche
Jeudi, 17 Mars 2011 20:21

La mâche vient du Sud de l'Europe, de l'Afrique du Nord et de l'Ouest de l'Asie. Elle s'est rapidement diffusée dans le reste de l'Europe où elle s'est installée dans les champs de céréales, s'y comportant comme une mauvaise herbe.

La mâche est l'une des verdures les plus appréciées des Français et des Italiens qui pendant des siècles, la récoltaient à l'état sauvage durant l'hiver, période de l'année où elle est à son meilleur.

Cette plante verte aidait les paysans à lutter contre la morosité des jours gris et pluvieux de la saison froide, d'autant plus qu'on lui doit de légères propriétés relaxantes, à l'instar de sa cousine la valériane.

Elle restera une nourriture de paysans jusqu'à ce qu'un chef du XVIII siècle en vante les mérites et la serve aux grands de ce monde.

Bien la rincer sous l'eau froide, mais éviter les bains prolongés qui risquent de l'abîmer.

Cette petite plante fragile ne devrait être assaisonnée de vinaigrette qu'au moment de servir.

Employer une huile douce (noix, noisette ou pépin de raisin) et ne mettre que très peu de vinaigre ou de citron.

Attention aux herbes et épices trop fortes qui risquent de tuer sa saveur délicate.

Pour éviter qu'elle ne perde sa belle couleur à la cuisson, la blanchir d'abord quelques secondes dans de l'eau bouillante salée, puis la rafraîchir dans de l'eau glacée.

Elle peut donc se manger froide en salade, mais aussi en soupe, étuvée au beurre sur des pâtes, en purée sur du poisson, bu en ajoutant des feuilles dans la constitution d'une quiche ou d'une omelette

 

Signé Damien, Denis, Carole et Claire

 
La prose du potager - la pomme de terre
Jeudi, 10 Mars 2011 21:02

Petite leçon sur la pomme de terre

La pomme de terre est classée en trois catégories selon ses qualités à la cuisson

Mais pour simplifier, je vous propose de les découvrir au travers de deux classes:

la pomme de terre à chair ferme:

elles ont une bonne tenue à la cuisson et elles sont recommandées pour les cuissons à la vapeur, à l'eau et la cuisson à la poêle.

Dans cette catégorie, vous trouverez les variétés CHARLOTTE, AMANDINE. BELLE DE FONTENAY, RAITE, FRANCELINE, la BF1 5 etc ..

A la ferme, nous cultivons la CHARLOTIE.

la pomme de terre de consommation :( aussi dite à chair tendre)

Ces variétés sont adaptaient à la cocotte , au four mais surtout pour les purées, les soupes et les frites.

Elles ont tendance à se déliter à la cuisson.

Dans cette catégorie, vous trouverez les variétés BINTCH, MONALlSA, NOISETIE, etc ..

C'est variétés sont aussi produites à la ferle.

D'autres variétés sont dites polyvalentes, Elles sont entre les deux catégories ci-dessus

Elles tiennent à la cuisson à l'eau et font des frites appréciable comme la ROSABELLE.

Ainsi. une charlotte en purée, donnera une consistance collante, alors qu'une Bintch fera une excellente purée.

Vous trouverez moult et simples informations, sur le site cnpt.com et cliquer sur variétés puis sur le tableau. Et là vous avez tout ce dont vous avez besoin à la cuisine !

Pour cette année, nous allons tester en culture la variété Ratte, une variété que les gourmets mettent au sommet de la pomme de terre. Et elle est à cuisiner à la ... à la vapeur ou à l'eau, bien sur !

 
La prose du potager - le chou fleur
Vendredi, 04 Mars 2011 00:00

Le chou fleur appartient à la famille des crucifères.

Très polyvalent, il peut-être savouré cru en trempette, cuit en accompagnement ou en potage.

Même s'il est peu coloré, il n'en est pas moins intéressant sur le plan nutritif : il renferme entre autres une bonne quantité de vitamine C. Il aurait même fait partie des aliments qu'on emportait en bateau il y a quelques siècle, pour éviter le scorbut.

Ce qui nous amène à faire un peu d’histoire. Le thème chou fleur est apparu dans la langue française en 1611, il vient de l'italien cavalo- fiore, et avant de prendre sa forme définitive, ce légume s'appelait en français "coliflori". D'après des recherches récentes en génétique le chou fleur aurait évolué à partir du brocoli et aurait suivi à peu près la même trajectoire que lui, disparaissant plus ou moins de l'Europe après le déclin de l'empire romain, et y réapparaissant à la fin du Moyen-âge depuis les pays du Proche et du Moyen Orient, en passant vraisemblablement par Chypre . On le cultivait en France autour des années 1600.

On voit parfois sur nos marchés un chou fleur à pomme orange, fruit d'une mutation naturelle, il présente l'intérêt d'être 100 fois plus riche en bêta carotène que son cousin à pomme blanche.

 
La prose du potager - le poireau et le radis
Vendredi, 25 Février 2011 00:00

Le poireau est une plante bisannuelle et c'est dans la fin de sa première année de végétation, qu'il est utilisé sur nos tables.

Mais avant, nous avons repiqué le plant (à la main en 2010 … dur dur, et pour 2011, avec une planteuse mécanique), puis nous buttons les pieds de poireaux pour augmenter la longueur de la partie blanche, et enfin vient les deux tailles d'été pour faire grossir le fût du poireau.

Deux binages et quatre arrosages sont primordial.

Arrachage, épluchage et lavage.... c'est prêt.

Mais voici que depuis 2003, la mouche mineuse du poireau a envahi la France

et ces jardins.

En agriculture biologique, il n'y a pas encore de stratégie de lutte contre elle, aussi, avez vous remarqué sur les pieds de poireaux des traces violet-noir en transparence sur la partie blanche. Ce sont les galeries de la larve.

Au pire, les plantes meurent avant l'arrachage (c'est ce qui se passe dans beaucoup de jardin et potager ). Affaire à suivre.

Cette année, je vais découvrir d'anciennes variétés comme le bleu de Solaize et le bleu d'hiver, afin de chercher des variétés d'un goût typé mais aussi résistante à cette mouche .

... mais aussi le radis

Cet hiver, vous avez trouvé dans les paniers, du radis noir d'hiver (Long poids d'horloge), et nous avons réussi à faire pousser en hors saison dans les serres, des radis ronds rouges et des radis glaçons (blanc), en les bichonnant.

Les voici, rouge ou blanc. D'autre sont semés depuis une semaine, pour dans un mois dans les paniers. 

 
La prose du potager - les haricots rouges
Vendredi, 18 Février 2011 00:00

Les haricots secs font partie de l'alimentation traditionnelle de nombreux peuples à travers le monde.

En plus de constituer des sources importantes de protèines végétales et de fibres alimentaires, ces légumineuses regorgent de minéraux et de vitamines. Ils sont une grande source de fer, de manganèse, de cuivre, de phosphore et de zinc, sans compter toutes les vitamines B1, B2, B6 et E.

On n'est pas certain de l'origine du terme "haricot", il pourrait venir de l'ancien français "harigoter", qui signifiait "couper en morceaux" et qui, par déformation, donna "hericoq", mot désignant un ragout de mouton aux fèves (il s'agit de la fève du vieux Monde et non du haricot, qui est originaire d'Amérique). A moins qu'il ait été emprunté à l'aztèque ayacolt, qui désignait une petite légumineuse récoltée en Amérique du Sud.

La plupart des variétés de haricots secs, à l'exception des flageolets, gagnent à tremper quelques heures avant la cuisson, pas uniquement pour une cuisson plus rapide, mais pour une digestion plus facile. 

Le producteur de haricot

Les haricots rouges sont produit par Gervais Arrondeau, producteur en agriculture

biologique à Dancy, dans le canton de Bonneval.

Il est aussi producteur de poulet bio de chair ...poulets nourri … avec des céréales venant de ma récolte 2010 ( j'en suis très fier).

Les haricots rouges n'ont pas manger de mes céréales, mais avec les producteurs bio locaux, je tisse des liens et Gervais en particulier. Sa façon de produire et son étique vis à vis du bio, me font choisir ses légumes secs avec sérénité !!

Vous pouvez le retrouver sur les marché de Chartres, le samedi et Bonneval, le mercredi.

Si je choisis de mettre certains légumes, venant de collègues, c'est que je ne peux pas tout produire. Chacun son savoir faire.

Mais surtout , la période de l'année, que nous abordons est une période difficile. Fin des stocks d'hiver et productions de printemps primeurs tout juste aux stades plantules.

Les liens avec les producteurs locaux sont importants, pour constituer, quand il y en a besoin, des paniers toujours renouvelés. 

 
La prose du potager - le panais
Vendredi, 11 Février 2011 00:00

L'hiver repart à la charge, alors vive les légumes en stock dans la grange.

Malgré cela, nous avons commencé les semis de radis , de mesclun , et de carottes dans les serres.

Le temps des commandes de plants est arrivé et pour cette année je tente des tomates anciennes qui apporteront des couleurs variées et ... je l ' espère des goûts qui flatteront vos palais délicats ... (alors nous attendrons début juillet).

Cette semaine le panais ....

Pastina dérivé de pastus qui signifiait nourriture dans l'antiquité.

Le panais est une racine potagère de la famille des ombellifères comme la carotte.

Au Moyen-âge et à la renaissance, le panais était un légume fort apprécié en Europe. L’empereur Tibère en faisait venir de pleins cageots de la vallée du Rhin et exigeait chaque jour une nouvelle recette. Depuis l'apparition de la pomme de terre, il a perdu en popularité et entre presque dans la catégorie des ''légumes oubliés''. Donnons-lui une petite chance.

C'est un légume "sucré" qui rappelle un peu le céleri-rave en plus doux avec un petit goût de noisette.

Le panais est très riche en vitamine B9, mais aussi Bl, B2, B3, B5, B6, c et E et du potassium, un trésor quoi !

Le panais de petite taille n'a pas besoin d ' être pelé, sinon l'éplucher à la dernière minute car tout comme la pomme de terre il s'oxyde rapidement. On le cuisine comme des carottes, dans un pot- au -feu, dans un bouillon de couscous, cru râpé en salade, dans une purée avec des pommes de terre, ou même en tarte.

 
La prose du potager - le rutabaga
Vendredi, 11 Février 2011 00:00

Venant de suède et des pays froids, le rutabaga est apparu en France dans le début du XIX ème siècle.

Croisement entre le navet et le chou frisé, le rutabaga est un légume racine . Aussi appelé chou-navet, chou de Siam, chou suédois ou chou de Laponie, le rutabaga est un légume très peu calorique.

Le rutabaga est une racine qui remplace parfaitement la pomme de terre, on a pour habitude de le faire en soupe ou en purée, mais aussi en gratin ou tout simplement en remplacement du navet dans certains plats. Attention le temps de cuisson du rutabaga est plus long que celui du navet.

 
La prose du potager - le topinambour
Vendredi, 21 Janvier 2011 00:00

Cette semaine le topinambour, aussi appelé artichaut de Jérusalem ....

Les topinambours se consomment cuits de diverses manières, frits, en purée, au four en robe des champs, en potage, sautés au beurre ou cuits et refroidis en salade avec une sauce rémoulade comme pour le céleri. on peut aussi les consommer crus, râpés, coupés en lamelles comme des crudités dans de la vinaigrette. Par contre une fois épluché, le citronner car le topinambour s'oxyde vite.

Ils contiennent de nombreuses viatmines (A, c et B3), des sels minéraux (potassium), des glucides sous forme d'inuline, ce qui en fait un aliment assez pauvre en calories. L'inuline contribue à une bonne santé intestinale, mais étant souvent mal assimilée par l'organisme elle peut provoquer des flatulences, intensifiées par la cuisson à l'eau sauf si on y ajoute du bicarbonate de soude ou une branche de céleri. Pensez -y au moment de la cuisson.

 
Damien Leroy
Vendredi, 12 Novembre 2010 22:16
Damien est agriculteur depuis 1988 dans la Beauce. Il cultive alors des céréales de manière conventionnelle, sa ferme se situant à L'hôpitaux près de Vôves au sud de Chartres. Comme c'est un endroit très venteux, il a développé parallèlement une activité de char à voile qui lui permet d'accueillir et d'héberger à la ferme écoles et touristes. Bien qu'il soit agriculteur conventionnel, l'idée du bio est dans un coin de sa tête pour des raisons idéologiques.
En 2007, il décide d'arrêter son activité accueil à la ferme et char à voile "avant d'être lassé" car c'est une activité prenante et usante et décide de se lancer dans le maraîchage bio. Petit à petit il développe parcelles après parcelles (ses terrains de char à voile n'ont jamais été cultivés et la conversion est plus rapide). En 2009, il cultive 1 ha en maraîchage bio dont il écoule la production auprès d'une amap de Chartres, sur un marché local et en participant au groupement des Paniers du Val de Loire qui fournit la région parisienne en paniers bio.
Depuis, Damien travaille avec une autre amap située à Houdan. Enfin, après une visite en mars 2010 sur sa ferme, le panier des hameaux lui a proposé un partenariat qu'il a accepté malgré la distance.
Par ailleurs, Damien semble engagé dans plusieurs mouvements alternatifs de reflexion sur notre société.
De notre côté, nous sommes ravis de pouvoir soutenir sa démarche et de faire fonctionner ce nouveau groupe le vendredi soir.
 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 Suivant > Fin >>

Page 5 sur 5
 
Joomla 1.5 Templates by Joomlashack